Omble chevalier

L’omble chevalier (Salvelinus alpinus), que l’on nomme aussi omble rouge du Québec ou truite rouge du Québec, est la seule espèce de poisson connue qui évolue dans les eaux du lac Pingualuk. Comment y est-il apparu? Une explication de ce phénomène rare voudrait qu’il y a plus de 4 000 ans, le lac ait été en communication avec d’autres sources d’eau environnantes.

L’omble chevalier, avec le touladi, est le type de poisson le plus commun des lacs de la région. C’est un poisson au corps allongé et fusiforme, qui ressemble beaucoup à la truite. On le divise en deux sous-groupes : l’omble anadrome, qui vient de la mer et remonte les cours d’eau douce pour se reproduire, et l'omble lacustre ou d'eau douce. C’est ce dernier que l’on retrouve dans les eaux du cratère.

Pendant des siècles, l’omble chevalier a été au centre du régime alimentaire des Inuits. Il constitue encore un mets très prisé par les autochtones du Nord québécois. La couleur de sa chair peut être rouge, rosée ou blanche, et son goût est considéré comme étant un peu plus doux que celui du saumon atlantique. 

Autre contenu du même type :
Faune Documents
En savoir plus