Exploitation minière des monts Otish

La glaciation du Wisconsin, apparue il y a plus de 80 000 ans en Amérique du Nord, a pris fin définitivement il y a environ 7 000 ou 8 000 ans en se retirant du nord-est des monts Otish. Il est encore possible de voir les traces d’écoulement du dernier glacier du continent. D’ailleurs, ces monts constituent l’une des plus grandes étendues de moraines (amas de débris minéraux transportés par des glaciers) au monde. Le sol, composé de strates sédimentaires et volcaniques, possède un fort potentiel minier. On y retrouve de l’or, de l’uranium, du fer et du diamant. Plusieurs sociétés minières font de l’exploration dans les monts Otish. Les Diamants Stornoway , entre autres, projette d’y établir une mine de diamants – projet « Renard » – et la compagnie Strateco, une mine d’uranium : le projet « Matoush ».

Autre contenu du même type :
Ressources naturelles Documents
En savoir plus