Mine Éléonore

Contrairement à la faille de Cadillac, les ceintures de la Baie-James sont étroites et, pour cette raison, on a longtemps cru que l’exploitation de gisements importants serait impossible. Toutefois, la compagnie minière Mines Virginia s’est risquée à explorer cette zone en 1995 et a fait la découverte de l’un des plus importants gisements aurifères au Canada depuis les  20 dernières années. Ce gisement, baptisé « le projet Éléonore », est situé dans la région du lac Ell, au nord-est du réservoir Opinaca, et contiendrait entre 10 et 15 grammes de minerai par tonne, un taux très élevé comparativement aux gisements d’Abitibi-Témiscamingue ou du sud de la Baie-James, dont la teneur moyenne est de 6 à 7 grammes par tonne. C’est la compagnie minière Goldcorp qui détient les droits d’exploitation d’Éléonore. Elle souhaite extraire environ 110 tonnes d’or, ce qui ferait de ce gisement l’un des plus importants au monde.

Autre contenu du même type :
Ressources naturelles Documents
En savoir plus