Le projet de la Romaine

Le projet de développement hydroélectrique de la rivière Romaine est l’un des plus gros chantiers au Canada. Composé de quatre centrales alimentées par des réservoirs, le complexe de la Romaine fournira une production annuelle moyenne de 8 TWh, de quoi alimenter environ 450 000 foyers de la province.

La superficie des quatre réservoirs totalisera 279 kilomètres carrés et une route permanente de 150 kilomètres pour se rendre aux installations sera construite. Les travaux, qui devraient s’étendre jusqu’en 2020, pourraient nécessiter jusqu’à 2 200 ouvriers.

Situé en plein cœur du Nitassinan (territoire national innu), l’emplacement du complexe de la Romaine suscite la controverse. Les opposants déplorent notamment le peu de retombées financières du chantier dans la région, ainsi que les dommages environnementaux qu’il risque de provoquer. Hydro-Québec estime que les retombées économiques pour le Québec seront de l’ordre de 3,5 milliards de dollars, dont 1,3 milliards de dollars pour la Côte-Nord seulement.

Un film documentaire de Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere, Chercher le courant, questionne le bien-fondé environnemental et économique du projet.

Autre contenu du même type :
Énergie Documents
En savoir plus